Friday, February 26, 2016

FIN D'UNE AVENTURE


Une aventure se termine.
En tant qu’auteur de thriller, mes histoires ont toujours été imprégnées par les miasmes et les lumières du monde contemporain. Il m’était donc difficile de passer à côté de la plus grande menace planétaire de notre ère. Deux romans furent nécessaires pour remonter aux sources du mal : « La Porte du Messie » et « L’Origine du monde ». 



Les médias incultes, paresseux et peureux, qui ont par dessus tout horreur de la complexité, se sont méfiés des vérités sulfureuses que contenaient ces deux livres annonciateurs du fléau mais aussi d’un salut possible. Depuis leur publication, mes craintes ont rejoint celles de Martin Luther King qui disait : «  Ce qui m’effraie ce n’est pas l’oppression des méchants, c’est l’indifférence des bons ». Face au danger, la France s’est souvent illustrée par son insouciance augurant une inévitable collaboration avec l’ennemi.
Avec la complicité de Guillaume Hervieux, j’ai utilisé mes armes, les mots. J’ai humblement pris la suite d’illustres prédécesseurs auxquels je me garderai de me comparer bien sûr et qui en leur temps nous avertirent du même danger : Bossuet dans « Panégyrique de Saint Pierre Nolasque », Chateaubriand dans « Mémoires d’Outre-tombe », Condorcet dans « Esquisse d’un tableau historique des progrès de l’esprit humain », Flaubert dans « Lettre à Madame Roger des Genettes », Montaigne dans ses « Essais », Montesquieu dans « De l’esprit des lois », Tocqueville dans « De la démocratie en Amérique » Vigny dans « Journal d’un poète », Voltaire dans « Questions sur l’encyclopédie », Malraux….
J’ai fait ma part.
Bientôt je tournerai la page de la religion, mais les livres resteront et l’actualité se chargera de mettre les points sur les « i ». 
Pour mon prochain roman j’aborde d’autres rives, d’autres rêves.
Je me suis payé le luxe de la plus grande héroïne de thriller dont on puisse rêver : Marilyn Monroe. 
Le roman s’intitulera « Marilyn X » et sortira le 19 mai. Je vous en reparle très vite. 
Je tenais ici à remercier les milliers de lecteurs qui me suivent sur des sujets parfois difficiles et anxiogènes. Merci aussi aux bloggeurs passionnés et aux quelques journalistes qui ont soutenu « La Porte du messie » et « L’Origine du monde ». Je vous propose à tous une dernière séance de dédicace au salon du livre de Paris le 19 mars.
D’ici là, portez-vous bien. Et à moins de vous intéresser à la météo, aux résultats sportifs, aux annonces publicitaires, aux déclarations des politiciens et à la bassesse humaine, coupez le robinet des médias qui pollue votre environnement et continuez à lire des romans. Vous resterez libres.


1 Comments:

Blogger Nathalie Veneau said...

Cher Philip,

Oui, une aventure prend fin, mais quels voyages !
Malgré le tourbillon théâtral qui m’emporte depuis quelques mois, je trouve toujours le temps de lire tes livres.
Tes livres que j’ouvre toujours avec une attention particulière.
Quand on a un auteur préféré (et vivant de surcroît !!), on tourne les pages différemment.
On est connecté à un autre monde, son monde à lui, on se demande dans quelle aventure il nous entraînera.

J’ai terminé il y a peu « L’origine du monde ».
Moi qui ne suis pas du tout une femme de religion, cela m’a touchée et intéressée.
Je répète depuis longtemps que l’Homme n’a nullement besoin de la religion pour être bon.
Le Dalaï Lama l’a très bien formulé d’ailleurs : « La compassion est mon unique religion ».

Le sujet de ton livre est très surprenant !
Le fait que l’acte sexuel entre Adam et Eve soit le fondement de l’humanité, et non un acte de transgression qu’il faut condamner, bouleverse tout ce que l’on nous enseigne depuis toujours ! Et c’est absolument ahurissant !
Quand pensent les lecteurs qui ont la foi ? Je suis curieuse de connaître leurs réactions…

Je sui très heureuse que tu viennes à Paris pour le salon du livre !
Je jouerai ce weekend là, mais je me débrouillerai pour faire l’aller retour porte de Versailles avec « L’origine du monde » dans mon sac, pour que tu me le signes.
Est-ce que je peux venir avant midi le samedi 19 ?

Je me réjouis de te voir !

Je t’embrasse,

Nathalie.

1:16 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home