Tuesday, June 22, 2010

OPERATION DOLLS BANG

La réalité est en train de rejoindre la fiction.

LA FICTION

Février 2007. Publication au Diable Vauvert de LA DERNIERE ARME.
Extrait du chapitre 154 au cours duquel Nathan fait part à Ryler de ce qu’il a découvert.



- En 1971, un club de chefs d’entreprises se réunit à Davos pour construire une nouvelle civilisation fondée sur le libre-échange et les intérêts particuliers. Tandis que les gouvernements perdent leur légitimé et que ni les dogmes religieux ni les utopies politiques n’offrent de solutions simples et concrètes, le processus qu’ils enclenchent apporte la démocratie, la paix, et la richesse tout en faisant des entreprises des acteurs majeurs de la politique mondiale.
- Vous allez me faire un exposé sur la mondialisation ?
- En 1995, la création de l’OMC relègue l’ONU aux livres d’histoire et marque l’apogée de la civilisation économique. Le club très fermé de Davos, qui se fait appeler aujourd’hui le G300, a fait du chemin.
- Je ne vois toujours pas le rapport avec votre présence ici.
- Au cours des trente cinq dernières années, le pouvoir économique a bouleversé les rapports de force en sa faveur. Il a pris l’ascendant sur les pouvoirs politique, religieux, mafieux qui sont aujourd’hui à son service, soudés par des individus appartenant à plusieurs sphères, peu médiatiques, peu nombreux, très riches, très puissants, et tous animés par le même désir de mainmise sur le monde : les membres du G300. Vous les appelez les « Mandarins », vous voyez le rapport maintenant ?
- Que savez-vous d’autre ?
- 5 % de leur richesse suffirait à régler tous les problèmes de la planète. Incompatible avec leur dynamique de profit maximum et leur quête de pouvoir absolu qui exigent sacrifices écologique, social et humain ! A partir de cette menace que vous avez décelée dès le début des années 80, vous avez créé une cellule secrète au sein de l’ONU, afin d’inverser le mouvement. Mais au lieu d’enrayer cette puissance colossale, vous l’avez utilisée pour changer le monde. Il y avait 300 leviers à manœuvrer. 300 Mandarins que vous avez essayé de rendre meilleurs en leur donnant du sexe et de l’amour. Avec l’aide de séides, vous avez formé des Aïkas et lancé l’opération Dolls Bang qui a nécessité 20 ans de préparation.




LA REALITE, deux ans plus tard

Mai 2009. Lors d’un dîner en compagnie du maire de New York, d’un financier et d’une animatrice de télévision, les deux hommes les plus riches du monde, Bill Gates et Warren Buffet (respectivement Gabriel Stills et Buff Warner dans La Dernière Arme), décident de changer le monde en y consacrant 99% de leur fortune.


Priorité à la lutte contre la famine, les maladies, la pauvreté. Les deux Mandarins entendent bien convaincre d’autres milliardaires et estiment pouvoir générer jusqu’à 600 milliards de dollars de dons. Eli Broad, le cofondateur de la société d'immobilier Kaufman & Broad, et l'ancien patron de Cisco Systems, John Morgridge se joignent à eux.


En juin 2010, Carlos Slim, qui vient de prendre la place de l’homme le plus riche du monde devant Gates, investit avec ce dernier et avec l'Espagne, 150 millions de dollars pour améliorer la santé des pauvres d'Amérique centrale et du Mexique. L'argent servira à financer des projets élaborés et exécutés par la Banque interaméricaine de Développement (BID), sur les soins maternels, la nutrition, la vaccination, le paludisme ou la dengue. 10 millions de personnes vont en bénéficier.

L’opération Dolls Bang est lancée…

4 Comments:

Blogger Guillaume said...

Il était temps, comme quoi, la réalité peut rattraper la fiction...

10:16 AM  
Blogger Wabby said...

Excellent ! Justement, je suis en train de relire le livre :-)

Au fait... à quand la sortie des nouvelles aventures de Nathan Love ????

Bonne continuation.

8:29 AM  
Blogger Philip Le Roy said...

Le 30 septembre prochain!!!!

3:12 PM  
Anonymous Anonymous said...

Yes!! D'ici là, bonnes vancances!
Malo

5:42 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home