Monday, May 07, 2007

President Academy (fin)

Comment trouver la vraie paix pour l'humanité? Nous devons accepter les ondes bénéfiques et refuser les ondes maléfiques, dit le Zen. Ce qui, à notre petite échelle de Français qui viennent de vivre un changement de locataire à l'Elysée, devrait nous pousser à regarder ce qu'on peut tirer de bon avec un tel résultat.
D'abord, les extrêmes sont en voie de disparition. Le Pen avait déjà l'oeil morne et la queue basse après un premier tour qui l'avait renvoyé sous la barre des 10%. Puis il y a eu le deuxième effet kiss cool où les consignes de vote du vieux tyran n'ont pas été suivies. Quant au PC, à la LCR et autres sinistres partis, ils appartiennent déjà à l'histoire. Comme l'a judicieusement dit Jean D'Ormesson, si Mitterand a réussi à étouffer les communistes en les embrassant, Sarkozy n'a même pas eu besoin d'embrasser le FN pour étouffer les fachos.
La deuxième onde bénéfique c'est que cela va obliger les socialistes à ajuster leur programme en fonction du nouvel ordre planétaire. Et vu les débats animés d'hier soir, c'est bien parti.
La troisième bonne vibration se trouve dans le discours de Sarkozy. Je ne parle pas des références à l'ordre, au travail et à la patrie qui relèvent pour moi des ondes maléfiques. J'ai plutôt apprécié l'ouverture sur le monde. Les allusions aux USA, au protocole de Kyoto, à l'Europe, à l'Afrique, à la Colombie, à l'Afghanistan, aux pays méditerranéens, qu'un président colle dans son discours 30 minutes après avoir été élu, sont des ondes qu'il ne faut pas refuser.

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home