Wednesday, March 19, 2008

ARTHUR C. CLARKE



Arthur C. Clarke est mort aujourd’hui au Sri Lanka. Cet écrivain visionnaire qui fut président de la British Interplanetary Society, avait prévu l'essor des communications par satellite, élaboré le système d'alerte radar qui contribuera au succès de la Royal Air Force pendant la bataille d'Angleterre, mis au point le concept de satellite géostationnaire, reçu le titre de professeur "honoris causa" par la NASA, écrit plus de 80 romans dont « 2001, L’odyssée de l’espace », « Rendez-vous avec Rama » et de nombreuses nouvelles y compris « La Sentinelle » qu'il transforma en roman à l'époque où Stanley Kubrick l’adaptait au cinéma. Je recommande aussi la nouvelle « Les neuf milliards de noms de Dieu » qui commence avec la demande par un monastère tibétain d’une calculatrice électronique.

Dans le roman que je suis en train d’écrire et qui fait suite à « La Dernière Arme », Nathan Love a une entrevue secrète avec Arthur C. Clarke. Cela se passe peu de temps avant la mort de l’écrivain et avant que Nathan ne quitte le Sri Lanka. Clarke lui révèle une théorie qui va l’aider à comprendre l’impossible...

Scientifique et auteur de SF, Arthur C. Clarke était aussi un sage. En soufflant sa 90ème bougie, il manifesta son désir de voir l'instauration de la paix au Sri Lanka :
« Je suis conscient qu'il ne suffit pas de souhaiter la paix et qu'il faut du travail acharné, du courage et de la ténacité pour y parvenir »
Des propos qui méritent d’être soulignés au regard des événements actuels. C’est ce travail, ce courage et cette ténacité dont font preuve par exemple les tibétains depuis 50 ans, face à l’occupation chinoise. Pour résister à l’envahisseur, les tibétains n’ont en effet jamais eu recours à un seul attentat, arme des lâches et des illuminés, ce qui est un cas unique dans l’histoire des peuples revendiquant leur autonomie.

En tant que membre du Mouvement Sceptique Contemporain (mouvement cherchant à promouvoir la science, la pensée critique et la méthode expérimentale pour expliquer les phénomènes paranormaux), Clarke ne croyait pas que l’on puisse communiquer avec les morts. Inutile donc de faire appel à un médium pour entrer en contact avec lui. Il est préférable de lire ses écrits qui, eux, sont éternels.

4 Comments:

Blogger pampa said...

This comment has been removed by the author.

1:46 AM  
Blogger Philip Le Roy said...

email noté, le message peut désormais s'autodétruire.
A Valence j'espère...

6:54 AM  
Blogger pampa said...

d

7:19 AM  
Blogger www.speedrockmachine.fr said...

This comment has been removed by the author.

7:34 AM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home