Thursday, January 01, 2009

AN NEUF


J’adresse mes vœux aux lecteurs de ce blog, lien ténu qui relie ma tour d’ivoire à tous ces inconnus, ces amis ou ces fidèles pour qui j’écris et qui, au-delà de partager mon univers, cultivent une pensée originale.
J’espère que vous avez fini l’année bien torchés, bien minables, bien fauchés et bien déprimés. Car, de même qu'après l’ivresse vient la gueule de bois, la santé vient après la maladie, la prospérité après la récession, la joie après la tristesse. Il suffit de rester un peu à l’écart des dealers en blouse blanche qui fournissent votre dose aux comptoirs de leurs officines surachalandées, des banquiers omniscients en costumes croisés qui vous escroquent dans leurs bureaux anonymes, des têtes parlantes et bien peignées qui vous hypnotisent devant les postes de télévision. Plus vous vous éloignerez des laboratoires pharmaceutiques, des compagnies d’assurance, des institutions bancaires, des conglo-médias, des églises et des mosquées, qui tous veulent prendre en charge votre destin, plus vous serez sur la bonne voie. C’est tout ce que je vous souhaite pour cet an neuf du XXIème siècle, en vous laissant méditer une pensée qui m’a été inspirée par une phrase de Gunther Schwab et que j’ai complétée : Une société qui tire ses revenus économiques de la maladie, de la cupidité et de la peur poursuivra, diffamera et, finalement, mettra hors d'état de nuire quiconque voudrait apprendre à ses concitoyens à vivre en bonne santé, pauvre et serein.
Bonne année.

1 Comments:

Blogger pampa said...

tout pareil et tous ceux que vous aimez

belle phrase, a mediter et à diffuser

11:32 PM  

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home