Monday, April 29, 2013

BOM DIA!


Retour d'un voyage entre Porto et Lisbonne où j'ai trimbalé sous le soleil portugais 
d'émoustillantes lectures qui m’ont redonné (un peu) goût à la littérature.


22/11/63 
Un roman qui consacre Stephen King comme le plus grand raconteur d’histoires.


IMPURS
Grosse claque de David Vann qui fait imploser avec une rare virtuosité et sans aucun tabou une famille américaine soudée par la violence et la déviance. A faire passer la famille de Leatherface pour des gentils.  



CANDIDE
Célébrissime conte philosophique dans lequel Voltaire nous restitue sa vision du monde avec une plume caustique et nous déroule sa pensée qui n’a pas pris une ride en 250 ans.


L’ACCIDENT
Un indispensable retour aux fondamentaux du roman noir. Frédéric Dard embarque le lecteur avec trois personnages et un style limpide.  


MANUEL DU HORS-LA-LOI
Recueil de nouvelles de Daniel Woodrell qui nous happent (les premières phrases de ces nouvelles valent à elles seules le détour) et nous rappellent combien ce genre boudé en France est indispensable à la littérature.  




Adeus!




0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home