Wednesday, December 12, 2007

La commedia del mondo




Inutile d’adapter « La Dernière arme » au cinéma, la réalité s’en charge. Le casting est impeccable. Rama, parfaite en Aïka, Mouammar dans le rôle du gros salaud de service, Nicolas dans le rôle du politicard aux ordres des multinationales.
Même les dialogues sont bons. Exemples de tirades prononcées par Rama :

- Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n’est pas un paillasson sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s’essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort.

Ou

- La France n’est pas une balance commerciale.

Mouammar, qui aurait tendance à surjouer dans son rôle d’assassin a les mots idoines:

- Il est normal que les faibles aient recours au terrorisme.

Quant à Nicolas, il faut revoir le texte :

- La France est utile quand elle parle à tout le monde.

(Ce n’est pas l’idéal de chercher à faire rire quand on met de la tension dans une scène)


Les personnages de la Commedia del Mondo déboulent sur vos écrans de télévision.

Bon film.

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home