Wednesday, February 16, 2011

ON THE ROAD AGAIN

Je vais m’arracher pendant une douzaine de jours de la France, fendre les flots et tailler la route. Gros carnet de voyage en perspective à travers quelques pays où les peuples en ont marre d’avoir pour dirigeants des proxénètes, des gaspilleurs ou des despotes... Je quitte un temps l’hexagone et ses « affaires » qui en comparaison ont l’air de vétilles. Je m’éloigne des aboiements des médias désœuvrés et d’une gauche en déroute qui rongent des faits fumeux comme des os en plastique alors qu’ailleurs il y a de la moelle en pagaille, cela sous le regard trop concerné par ces opportunes diversions d’un président plus soucieux du fait divers que de la géopolitique. Peut-être qu’à mon retour, le pays aura déclaré la guerre au Mexique pour libérer une prisonnière française condamnée pour enlèvement, séquestration, possession d’armes à feu et délinquance organisée, le canard enchainé aura révélé que le beau-frère du ministre de la Défense Alain Juppé aura mangé un chili con carne dans le même restaurant que le président Calderon à l’époque du procès, la gauche outrée par une telle indélicatesse diplomatique se sera unie en front moralisateur derrière leur leader charism(édi)atique DSK qui a su, avec humanité, serrer la ceinture à la moitié des pays de la planète. Heureusement, à l’instar de l’équipe de France de football, de nos CRS et de nos magistrats, l’armée française aura lancé un préavis de grève juste avant la bataille. La guerre n’aura pas eu lieu et Stéphane Taponnier et Hervé Ghesquière en seront à leur 426ème jours de captivité.

0 Comments:

Post a Comment

Links to this post:

Create a Link

<< Home